Découverte des cités Mayas du Yucatán au Mexique
Mexique

Visiter des sites Mayas du Yucatán : mon guide complet

Visiter l’un des sites Mayas du Yucatán était vraiment quelque chose qui nous donnait très envie ! Cependant, lorsque nous avons réfléchi à nos vacances d’été pour l’année 2019, retourner aux États-Unis était vraiment notre priorité.

Comment ça ce n’est pas une surprise … ?!?! Tu commences à bien me connaître !

Si tu as lu mon guide pour organiser ton séjour à Miami Beach, tu sais à quoi ressemblent nos vacances idéales ! Elles incluent forcement une ville où il est possible de se reposer sur la plage, de prendre de bons bains de soleil et de découvrir une nouvelle destination.

Après avoir opté pour les villes de Washington et de Philadelphie (avec un passage par New York …!), on a rapidement vu que le Mexique n’était pas si éloigné. Du coup, on a décidé de combiner ces deux destinations pour satisfaire nos deux envies ! Et ainsi, pouvoir visiter certains des sites Mayas au Yucatán !

On a donc prévu 11 jours dans ce pays que nous ne connaissions pas. Cela allait nous permettre de découvrir quelques sites archéologiques, des Cenotes ainsi que l’histoire de ce pays.

Dans cet article, je vais te donner toutes les informations qui te seront utiles pour visiter quelques sites Mayas du Yucatán.

La péninsule du Yucatán au Mexique

Située au sud-est du Mexique, la péninsule du Yucatán est entourée du Golfe du Mexique et de la mer des Caraïbes. Elle comprend les états du Yucatán, du Quintana Roo et de Campeche.

Elle compte 4,4 millions d’habitants soit 3,7 % de la population mexicaine. L’État le plus peuplé est le Yucatán avec 2 millions d’habitants. Suivi par le Quintana Roo avec 1,5 million d’habitants puis Campeche, qui fait partie des états les moins peuplés du Mexique, avec 900 000 personnes.

Au vu de sa richesse, cette partie du pays est extrêmement touristique. Une végétation extrêmement présente, de nombreux temples Mayas ainsi que ses célèbres Cénotes (dont je te parlerais dans un prochain article) participent à sa réputation.

Carte Yucatán

Le climat au Yucatán

Le climat dans cette partie du pays divise l’année en deux :

  • De juin à octobre : il s’agit de la saison humide. Les températures sont généralement très chaudes et il y a beaucoup de précipitations. C’est également à cette période de l’année que des cyclones peuvent toucher la région.
  • De novembre à mai : il s’agit de la saison sèche. Les températures sont plus basses et la pluie moins présente. Il est particulièrement conseillé de s’y rendre de décembre à mars, période durant laquelle les températures se stabilisent entre 20 et 25°.

En ce qui nous concerne, en plein mois d’août (oui, on ne fait rien de ce qui est recommandé …!), nous n’avons eu qu’une après-midi de pluie à Holbox. Nous avons aussi eu quelques courtes averses pendant nos trajets pour nous rendre sur les sites Mayas. À côté de ça, le temps a vraiment été au beau fixe !

Point important : il faut avoir bien en tête que le soleil du Mexique n’est pas celui de la France. Il faut être très vigilant et bien protéger sa peau, même pour sortir au coin de la rue pour faire quelques courses.

De plus, le temps très humide, bien qu’ensoleillé au mois d’août, peut être difficile à supporter pour certaines personnes.

Tu peux te rendre sur le site d’Où et quand partir pour connaitre plus en détails la météo du Yucatán.

Visiter des sites Mayas au Yucatán

Maintenant que je t’ai présenté brièvement cette partie du Mexique, je t’emmène avec nous durant notre séjour dans ce magnifique pays !

Il s’est composé de 8 jours à Playa Del Carmen et de 3 jours sur la superbe île d’Holbox (dont je compte bien te parler d’ici peu !).

C’est durant notre passage sur la Riviera Maya que nous avons loué une voiture pour 4 jours. Cela nous a permis de visiter de manière totalement autonome 4 sites Mayas du Yucatán : Chichen Itzá, Cobá, Ek Balam et Tulum.

Si tu ne souhaites pas / ne peux pas louer de voiture, tu peux tout de même réaliser ces visites soit en passant par une agence (avec l’avantage de ne pas te préoccuper de l’organisation ! Mais le tarif sera forcement plus élevé et tu ne pourras sans doute pas y être dès l’ouverture) soit en prenant le taxi ou des bus locaux.

Toutes les informations que je te donne ci-dessous sont celles que nous avons connu en août 2019. Il se peut qu’elles aient évolué comme les tarifs par exemple.

Si j’ai pu les actualiser, je te l’indiquerais de manière claire. En attendant, cela pourra tout de même te donner une bonne base pour calculer ton budget.

Explorer Chichen Itzá

Situé dans l’état du Yucatán, Chichén Itzá est aujourd’hui l’un des sites archéologiques les plus importants et les plus visités de la région. Il a d’ailleurs été classé comme l’une des 7 nouvelles merveilles du Monde le 7 juillet 2007.

C’est ici que tu pourras y voir la célèbre pyramide Kukulcán (ou « El Castillo ») qui a été construite en l’honneur du Dieu Kukulcán (le Dieu serpent à plume). Elle est la plus grande de tout le site avec une hauteur de 24 mètres. Comme tu peux le voir, elle est encore en très bon état !

Mais de nombreuses autres structures sont à voir comme l’observatoire, le grand terrain de jeu de balle ou encore le temple des guerriers jaguars. Bref, tu vas pouvoir y découvrir de nombreux trésors !

Comme je te l’ai dit plus haut, Chichén Itzá est très touristique. Je te conseille donc d’y être dès l’ouverture si tu veux éviter la horde de touristes qui arrive en bus de Cancun et Playa del Carmen à partir de 12 h.

Les nombreux marchands de Chichen Itzá qui envahissent les allées du parc.

De plus, de nombreux stands de ventes d’objets souvenirs s’installent au fur et à mesure de la matinée. Tu auras donc l’avantage de voir les nombreuses allées vides, ce qui rend le site beaucoup plus agréable.

Et pour finir, tu auras moins chaud en visitant les lieux à 8 h plutôt qu’à 15 h !

Particularité de la pyramide de Kukulcán

Devant la pyramide de Kukulcán, tu verras que les guides (ou des touristes ayant connaissance de cette particularité) frappent dans leurs mains afin de produire un écho assez impressionnant. Les Mayas ne laissaient rien au hasard !

Je t’invite à regarder cette vidéo extrêmement intéressante qui m’a fait découvrir en 2018 Chichén Itzá, que je ne connaissais pas encore ! Pour entendre l’écho, tu peux te rendre directement à 1 minutes 40.

Attention : si tu comptes filmer, le paiement d’une taxe de plusieurs dizaines de pesos te sera demandée à l’entrée. Si tu souhaites faire des vidéos du site, précise-le à l’entrée pour éviter une amende lors d’un éventuel contrôle.

Informations utiles

Informations utiles pour visiter Chichén Itzá dans le Yucatán

Edit : en janvier 2020, le tarif semble être de 497 pesos (411 pesos qui correspond au tarif culturel et 86 pesos qui sont fixés par l’INHA). Pour les enfants de moins de 13 ans, le tarif correspond à la part pour l’INHA.

Il y a également un spectacle de lumières qui est proposé chaque soir sur la pyramide de Kukulcán :

  • En automne et en hiver : 19 h
  • Au printemps et en été : 20 h

Je n’ai pas pu trouver les tarifs actualisés pour ce spectacle. Mais sache que le ticket est à prendre en supplément de ton entrée de base. À noter que le tarif semble moins important le dimanche soir.

Panorama imprenable sur la pyramide de kukulcan à Chichen Itza dans le Yucatan au Mexique.

S’éblouir à Ek Balam

Le panneau d'entrée d'Ek Balam.

Situé dans l’état du Yucatán, Ek Balam se trouve au milieu de la jungle.

Il est plus petit que les trois autres sites que nous avons visité. Mais il est très agréable à découvrir et mérite le déplacement. Découvert dans les années 80, des recherches archéologiques ont débuté au début des année 90 et sont toujours en court. Peu fréquenté, les ruines sont donc en très bon état.

La pyramide la plus importante du site est appelée « La Torre » (la tour). Ses dimensions n’ont rien à envier à la pyramide de Kukulcán : 31 mètres de haut, 160 mètres de long et 70 mètres de large ! Autant te dire que lorsque tu es en bas de cet édifice, c’est très impressionnant.

Cerise sur le gâteau, tu peux monter à son sommet où la vue y est magnifique !

À Chichén Itzá, ce n’est plus le cas depuis 2007. Pour un souci de conservation mais également suite à plusieurs accidents et décès.

Si tu arrives tôt sur le site, il y aura peu voir aucun autre visiteur. N’hésite pas une seconde : installe-toi au sommet de la pyramide et profite de la vue !!

Vue sur les ruines d'Ek Balam et la jungle qui l'entoure, depuis les escaliers de la plus grande pyramide du site, La Torre.

Informations utiles

Ek Balam se situant dans l’état du Yucatán, comme pour Chichén Itzá, tu devras t’acquitter de la taxe à destination de l’état au moment de prendre ton ou tes billets d’entrée.

Informations utiles pour visiter Ek Balam dans le Yucatán.

Se dépayser à Cobá

Situé dans l’état du Quintana Roo, la végétation à Cobá est encore plus présente qu’à Ek Balam. C’est d’ailleurs ce qui nous a principalement plu.

Vue sur la jungle qui entoure les ruines du site archéologique de Cobá, depuis sa plus grande pyramide : Nohoch Mul (« le grand massif » en Maya)

N’oublie pas ton anti moustique !

Tu pourras le constater très rapidement, Cobá est un site très grand et extrêmement étendu. Pour arriver à la pyramide principale, il te faudra marcher entre 30 minutes et 1 heure.

Le plan du site archéologique de Cobá.

Je ne peux pas te donner de durée précise tout simplement parce que nous avons choisi de louer des vélos. Cela nous a permis de gagner du temps et de profiter des lieux autrement !

Une des nombreuses pyramides du site archéologique de Cobá, que l'on a parcouru à vélo.

Mais avant d’arriver à cette fameuse pyramide, tu pourras découvrir beaucoup d’autres vestiges de l’époque où les Mayas s’y trouvaient.

Comme par exemple, leur grand terrain de jeux de balle ou encore de petites pyramides cachés au milieu des arbres.

C’est ensuite que nous sommes arrivé devant la plus impressionnante pyramide du site, j’ai nommé Nohoch Mul. Cela signifie « le grand massif » en Maya. Elle mesure 30 mètres de haut. Il est d’ailleurs possible, à l’aide d’une corde, de monter à son sommet pour avoir une vue époustouflante !

Nohoch Mul (« le grand massif » en Maya) la plus grande pyramide du site archéologique de Cobá.

Nohoch Mul, la plus grande pyramide du site archéologique de Cobá.

La montée est rude et la descente assez sportive ! Tu seras d’ailleurs prévenu par une pancarte que le site n’est pas responsable en cas d’accident… !

Mais ne t’inquiète pas, si tu prends ton temps et que tu es prudent, tout ce passe très bien. Tu pourras également constater qu’au sommet a été édifié un temple, ce qui donne à Nohoch Mul une hauteur totale de 42 mètres !

Informations utiles

Informations utiles pour visiter Cobá dans le Yucatán

S’émerveiller à Tulum

Situé dans l’état du Quintana Roo, Tulum fait face à la mer des Caraïbes. C’est d’ailleurs ce qui donne un charme incroyable au lieu puisque certaines ruines se trouvent aux bords de la falaise. Entourées de palmiers et de la mer en contrebas, le spectacle est magnifique !

Comme pour Chichen Itza, je te conseille d’arriver tôt, très tôt même. En effet, on a pu constater qu’à partir de 10 h, le site commence à être extrêmement fréquenté. Au vu de sa configuration, je t’assure que découvrir ce site dans ces conditions peut clairement gâcher ta visite.

Dès ton arrivée, le mieux est de te diriger en priorité au bord des falaises. C’est à cet endroit que les touristes sont les plus nombreux. Mais c’est également ici que l’espace est réduit et qu’il est plus agréable d’y être seul (ou presque).

Durant ta visite, tu pourras observer les nombreux iguanes qui peuplent le site. Ils passent leur journée à bronzer au soleil sans s’occuper de l’afflux de touristes autour d’eux !

Informations utiles

Informations utiles pour visiter Tulum dans le Yucatán

Découvrir les sites Mayas avec un guide

Lorsque tu arrives à l’entrée d’un site archéologique, tu as la possibilité de faire appel aux services d’un guide. Plusieurs langues y sont proposées, dont le français. Cela pourra te permettre d’avoir des explications sur l’histoire des ruines que tu visites.

Si tu souhaites réduire le coût (environ 1 200 pesos pour Chichén Itzá soit 45 €), soit attentif et écoute les touristes qui sont autour de toi. Si certains parlent français, n’hésite pas à leur proposer de se joindre à toi pour diminuer le tarif par personne !

Parcourir les sites Mayas : que mettre dans ton sac ?

Pour que tes visites se passent au mieux, je te conseilles d’avoir toujours dans ton sac les objets suivant :

  • De l’eau et une casquette
  • Des chaussures confortables
  • Une bonne crème solaire
  • Un anti-moustique, surtout si tu voyages pendant la période humide
  • Et bien sûr, de quoi faire quelques jolies photos !

Notre avis sur nos visites des sites Mayas

Comme tu as pu le voir, nous avons pu visiter 4 sites Mayas du Yucatán durant notre séjour au Mexique. Alors qu’il en existe des milliers, nos visites ne sont pas représentatives de la richesse du pays. Mais si tu te rends toi aussi dans le Yucatán et plus particulièrement du côté de la Riviera Maya, notre avis t’intéressera surement !

Quel(s) site(s) avons-nous préféré ?

Nos préférences vont clairement aux sites archéologiques de Tulum et de Cobá.

Le premier pour sa particularité d’être au bord de falaise. Il offre une vue magnifique sur la mer des Caraïbes et sur la plage. Tu seras entouré de palmiers et des nombreux iguanes, le tout accompagné du bruit des vagues ! Le charme opère instantanément !

Vue sur la mer des Caraïbes depuis les falaises du site archéologique de Tulum.

Le second pour sa végétation luxuriante ! Au cœur de la jungle durant plusieurs heures, tu peux ainsi profiter de tous les bruits de la nature. C’est dépaysant et extrêmement agréable !

Le fait de découvrir les lieux à vélo a ajouté un plus à cette visite. Cela nous a permis de le parcourir dans son intégralité sans trop nous fatiguer. Avec la chaleur et la route que nous faisions chaque jour en voiture, c’était vraiment nécessaire !

Nos vélos qui nous ont accompagné dans notre visite du parc archéologique de Cobá.

Quel(s) site(s) avons-nous moins aimé ?

Concernant Ek Balam, qui est clairement moins touristique, on a juste été « déçu » par la taille du site. Il y avait très peu de monde donc on a pu en faire le tour assez rapidement. Pour te dire, à 10 h, nous étions déjà au Cenote qui est juste à côté !

Cependant, nous n’avons pas regretté notre choix car les deux pyramides les plus hautes offrent des vues vraiment incroyables ! Et surtout, nous étions moins de 10 personnes à le visiter à l’ouverture. C’était parfait !

L'une des pyramides du site archéologique d'Ek Balam.

C’est d’ailleurs l’avantage de ces sites qui sont moins prisés des touristes : tu peux monter au sommet des pyramides et profiter de la vue sans être en danger à cause de la foule. Pour ne rien gâcher, elles restent en très bon état. Il est donc important de bien respecter les lieux.

Pour finir, c’est Chichén Itza que nous avons un peu moins apprécié. Il y a énormément de monde et de nombreux vendeurs s’installent dans tout le parc. Cela enlève une grande part de son authenticité.

Cependant, les ruines sont en très bon état. La visite reste agréable et il fait partie des 7 nouvelles merveilles du Monde. Il aurait donc été dommage de ne pas nous y rendre !

Panorama imprenable sur la pyramide de kukulcan à Chichen Itza dans le Yucatan au Mexique.

C’est le premier site que nous avons découvert et je pense que sans le savoir, c’était une très bonne chose. On aurait pu être vraiment déçu si nous l’avions vu en dernier.

Je te conseille tout de même de t’y rendre pour admirer ce site archéologique qui reste malgré tout très impressionnant !

Conclusion sur nos visites du Yucatán

Est ce que je te recommande de visiter les sites Mayas du Yucatán ? Sans aucune hésitation ! Peu importe le site en question, nous sommes restés ébahis face à toutes ses constructions toutes très impressionnantes ! Comment ont-ils pu construire ces pyramides ? De quelle manière ? Avec quels outils ? Bref, nous sommes vraiment heureux d’avoir pu admirer ces vestiges de nos propres yeux !

Assise sur les marches de l'une des pyramides du site archéologique d'Ek Balam.
Sur les escaliers d’une pyramide à Ek Balam

Pour profiter de la tranquillité des lieux, je te recommande de réaliser ces visites le matin, dès l’ouvertures des sites archéologiques. L’expérience n’en sera que renforcée !

J’espère que toutes ces informations te seront utiles pour organiser ton séjour dans le Yucatán. Cette partie du pays est incroyable et pour un premier voyage, on en garde un excellent souvenir ! On espère y retourner un jour pour continuer à découvrir les autres merveilles dont le Mexique regorge !

Et toi, as-tu déjà visité le Mexique ? As-tu visiter l’un des sites Mayas du Yucatán ? N’hésite pas à me laisse un commentaire pour réagir à cet article.

Et pour encore plus de partage, retrouve-moi sur Instagram !

As-tu aimé cet article ?
Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :