Se déplacer à Manhattan
New York

Se déplacer à Manhattan : mon guide sur les transports en commun de New York

Au premier abord, se déplacer à Manhattan peut sembler compliqué, surtout s’il s’agit d’un premier séjour à New York. Selon moi, il est important de comprendre la configuration d’une ville avant d’y aller. Il est également judicieux de se renseigner sur les différents modes de transport qui sont proposés. Cela permet de mieux se représenter les lieux et ainsi, de s’y déplacer plus facilement.

Une chose importante : ne considère pas ces quelques heures de préparation comme une perte de temps ! Tout d’abord, tu verras qu’après quelques jours passé à Manhattan, tu auras rapidement pris tes marques. Il te sera alors plus facile de t’y repérer. Ainsi, de pourras facilement optimiser tes déplacements et tes visites.

Tout d’abord, je vais t’expliquer comment est organisée la ville de New York. Ensuite, je vais te donner les différentes possibilités pour te déplacer (principalement) à Manhattan ainsi que quelques informations utiles et pratiques. Métro, bus, ferry ou encore téléphérique, tu n’as que l’embarras du choix !

Vue sur la skyline de Manhattan et le pont de Brooklyn depuis le Manhattan Bridge

Comment est organisée la ville de New York ?

Lorsque l’on regarde pour la première fois une carte de New York, la ville peut nous sembler immense. Et je te confirme que lorsque tu es sur place, tu en as la confirmation ! Mais rassure-toi, lorsque tu as en tête son organisation, tout devient beaucoup plus claire.

Les arrondissements de New York

Commençons par une présentation de base. New York se divise en 5 arrondissements, appelés « borough » :

  • Manhattan
  • Brooklyn
  • Le Bronx
  • Le Queens
  • Staten Island
Plan des arrondissements de New York appelés aussi les borough.

Lors d’un premier séjour à New York, tu vas sans doute te concentrer principalement sur Manhattan qui contient la plupart des lieux incontournables. Tu auras déjà beaucoup à y faire !

Toutefois, tu peux aller en direction de Brooklyn pour y voir le Brooklyn Bridge par exemple. Si tu as le temps et l’envie de voir l’océan, tu peux également prolonger ton trajet jusqu’à Coney Island. Tu pourras ainsi profiter de la fête foraine qui s’y trouve. Prévois environ 1 h de métro depuis Manhattan pour t’y rendre.

Pour finir, si tu souhaites voir la Statue de la Liberté gratuitement, le ferry qui rejoins Staten Island depuis Manhattan passe juste devant. Tu peux donc profiter de cette halte pour admirer la baie de New York ou encore le mémorial du 11 septembre de Staten Island qui se trouve à quelques minutes à pieds de l’embarcadère.

Je t’invite à lire mon article sur Comment voir la statue de la Liberté gratuitement.

La configuration de Manhattan

La configuration de Manhattan est très atypique. Si on la compare à la ville de New York, l’île de Manhattan peut sembler beaucoup plus petite. Pourtant, elle ne compte pas moins de 12 avenues et 150 rues. Et cela n’est valable que si tu ne t’aventures pas au Nord d’Harlem. De quoi avoir rapidement le tournis ! Mais encore une fois, quand on comprend son fonctionnement, tout devient plus simple de se déplacer à Manhattan.

Schématiquement, tu te retrouves face à un quadrillage. Son principal avantage, c’est qu’il est très simple de savoir si oui ou non tu es dans la bonne direction. Je m’explique !

Toutes les rues sont parallèles les unes aux autres et sont orientées du Sud vers le Nord. Ainsi, la 1ère rue se trouve au sud de l’île. Plus tu te diriges vers le nord, plus tu t’approches de la 150e rue. Il n’y en a qu’une qui ne suit pas se principe : Broadway qui traverse Manhattan en diagonale.

Les avenues sont quant à elles orientées d’Est en Ouest, de la première à la 12ème.

Par exemple, tu te trouves sur la 3è rue et tu souhaites te rendre sur le 5è. Si tu arrives sur la 2è rue, tu vas rapidement comprendre que tu te diriges dans la mauvaise direction ! Le principe est le même pour les avenues. Ils sont malins ces américains non ?!?

Manhattan se découpe également en plusieurs quartiers. Pour n’en citer que quelques uns, tu as Harlem, Chinatown, Financial District, Chelsea, ou encore Greenwich Village.

Plan de la ville de Manhattan qui indique ses quartiers.

Maintenant que les bases sont posées, je te propose de t’indiquer quels sont les différents moyens de transports que tu peux utiliser à Manhattan. Cela va pouvoir t’aider à appréhender tes déplacements et à mieux organiser ton futur séjour à New York.

Se déplacer à pied à Manhattan

On ne le dira jamais assez mais le meilleur moyen de découvrir une ville est de la parcourir un maximum à pied. Ainsi, on passe dans des rues que l’on n’aurait pas emprunté, on découvre une architecture que l’on n’aurait jamais vu. Il est donc dommage de s’enfermer dans un métro et de louper tous les paysages extérieurs !

Cependant, certaines villes sont tellement grandes et étendues qu’il est nécessaire d’ajouter l’utilisation des transports en commun si l’on ne veut pas finir sur les rotules au bout de deux jours !

New York et plus particulièrement Manhattan font parties de ces villes. Sur une carte, on a l’impression qu’en 5 minutes, il est possible de rejoindre un lieu situé deux rues plus loin. Mais les rues américaines sont extrêmement longues.

New York à pied : notre expérience

Pour illustrer mes propos, je te partage notre ressenti à la fin de notre première journée en juillet 2017. Nous étions tellement excités d’être à New York que l’on a réalisé la quasi totalité de nos déplacements à pied.

Nous avons débuté par le sud de l’île pour visiter la Statue de la Liberté. Ensuite, nous avons parcouru Financial District, Chinatown, Little Italy et une partie de Greenwich village. Et notre journée ne s’est pas terminée là puisque nous avons pris le métro pour rejoindre le Rockefeller Center avant de partir dîner.

À la fin de la journée, le compteur affichait plus de 26 kilomètres de marche. Et nous ? Nous étions épuisés ! On ne s’était par rendu compte de tous ces kilomètres parcourus. D’autant plus que le décalage horaire fatigue beaucoup les premiers jours. Cela ne nous a donc pas aidé.

C’est pour cela que dès le lendemain, nous avons décidé d’utiliser beaucoup plus les transports en commun entre nos différents lieux de visites. Cela nous a permis de mieux profiter de notre séjour les jours suivants. Je ne peux que te conseiller de faire la même chose et de ne pas te laisser entraîner par cette frénésie !

D’ailleurs, voici la devise de chéri en vacance : « Economisons nos pieds et préservons notre dos ! » Et il a raison. Si après 3 jours sur place tu es plus fatigué qu’au moment de ton arrivée, tu ne vas pas profiter pleinement de ton voyage.

Utiliser les transports en commun à New York

Se déplacer à Manhattan en métro

Le métro à New York est LE transport par excellence à utiliser dans cette ville. Bon marché, rapide et très efficace, il te permettra d’aller n’importe où. Le réseau est en effet extrêmement bien développé et combiné au bus, il est d’autant plus performant.

Petite astuce : prévois un gilet à enfiler lorsque tu arrives dans la rame de métro. La climatisation peut y être très importante. Lors de notre voyage en juillet 2017, la différence avec la température extérieur était très importante. Ce qui nous a valu d’attraper un vilain rhume !

Se repérer dans le métro New Yorkais

Le métro circule du nord au sud de Manhattan. Une fois dans la bouche de métro, tu devras prendre la bonne ligne et surtout, le bonne direction. Je m’explique :

Panneau de direction Downtown et Uptown dans le métro de New York
  • Si tu souhaites te diriger vers le sud de Manhattan par rapport à ta position, il te faudra suivre la direction Downtown,
  • Si tu souhaites te diriger vers le nord de Manhattan par rapport à ta position, il te faudra suivre la direction Uptown.

Une fois que tu auras trouvé ta ligne et la direction à prendre, regarde également si plusieurs lignes passent sur ton quai. Ce n’est pas systématique mais cela arrive. Vérifie bien lorsque le train arrive s’il s’agit du bon ou pas.

Fais attention lorsque tu entres dans une bouche de métro. Assure toi que les panneaux à l’entrée indiquent bien les sens Downtown et Uptown. S’il n’y a que la direction Uptown, une autre bouche de métro avec Downtown se trouve de l’autre côté de la rue.

Entrée d'une bouche de métro à Manhattan

C’est un peu déroutant au début mais finalement, on s’y habitue très vite. Cela en devient même très simple pour se diriger dans les bouches de métro.

Différencier les trains express et local

Si tu regardes le plan du métro de New York, tu as peut être remarqué des points noirs et des points blancs en fonction des stations.

  • Le point blanc signifie que des trains express et local passent dans cette station,
  • Le point noir indique quant à lui que seul des trains local passent dans cette station.

Mais qu’est-ce qu’un train express au juste ? Comme sont nom le laisse présager, il s’agit d’un train qui parcours sont trajet plus vite que les autres. En effet, un train express ne s’arrête pas à toutes les stations.

Il est donc important de regarder à quelle station tu souhaites descendre pour savoir si tu peux prendre un train express ou non.

Prenons un exemple. Tu te trouves à la station Street Union Square. Elle est représenté par un point blanc. Tu pourras donc y prendre un train express ou local.

  • Si tu souhaites aller à Grand Central (qui est aussi représenté par un point blanc), tu peux prendre un train express ou local en Uptown sur les ligne 4, 5 ou 6.
  • Si tu souhaites aller à Spring St (qui est représenté par un point noir), tu devras prendre la ligne 6 avec un train local en Dowtown.

Rassure-toi : on se trompe tous à un moment donné. Quand on devient un peu trop confiant, que l’on pense bien maîtriser le fonctionnement du métro de New York… patatras ! Tu ne devrais donc pas y échapper !

La metro card

Comme beaucoup de villes, New York donne la possibilité d’acheter une carte avec laquelle il est possible de voyager de manière illimité. Il s’agit de la Unlimited Ride MetroCard. Elle est valable aussi bien dans le métro que dans le bus et ce, durant 7 ou 30 jours.

Attention, cette carte n’est valable que dans les 5 arrondissements de New York. Si tu loges dans le New Jersey, tu ne pourras pas l’utiliser avant ton arrivée sur Manhattan.

  • Trajets illimités durant 7 jours : 1 $ la carte + 33 $
  • Trajets illimités durant 30 jours :1 $ la carte + 127 $

Si tu préfères acheter un ticket pour un trajet, le prix est de 2.75 $. Tu trouveras les tarifs à jour sur le site officiel de la Société des transports de New York.

Pour acheter ton titre de transport, il y a des distributeurs automatiques dans presque toutes les stations. Si ce n’est pas le cas, tu peux te rendre directement à l’un des guichets de la station.

Vue sur le métro de New York depuis Manhattan Bridge, derrière un grillage
Vue sur le métro de New York, depuis Manhattan Bridge.

Il est important de savoir que chaque carte n’est valable que pour une seule personne. Il n’est donc pas possible de la partager avec un membre de sa famille.

D’ailleurs, si tu te trompes d’entrée (tu pensais te diriger vers la ligne 6 en Uptown et tu t’aperçois que tu as passé ta carte à l’entrée downtown), tu devras patienter environ 15 minutes avant de pouvoir de nouveau passer ta carte au bon portique.

Se déplacer à Manhattan en bus

Les bus se déplacent quant à eux d’est en ouest. Combiné au réseau du métro, cela permet de se rendre n’importe où sur l’île très facilement.

Nous n’avons pris le bus qu’une seule fois, après notre visite de l’Intrepid Sea Air Space Museum. Aucun métro ne passe à cet endroit. On a donc choisi le bus pour rejoindre une ligne de métro. N’hésite pas à procéder de la même manière lorsqu’il n’y en a pas à proximité.

Se déplacer à Manhattan en vélo

Il y a beaucoup de loueur de vélo à Manhattan. Tu n’auras donc pas de mal à trouver ton bonheur, même sans n’avoir rien réservé.

Durant notre séjour en juillet 2019, nous avons loués deux vélos pour découvrir Central Park. Mais tu peux tout à fait en louer pour te balader dans le reste de la ville !

N’hésite pas à lire mon article pour Découvrir Central Park en vélo !

Je trouve personnellement que c’est une chouette alternative à la marche et au métro. Tu restes en extérieur et tu profites de la ville. Tu te fatigues également moins vite qu’en traversant à pied les longues avenues de Manhattan !

En revanche, comme beaucoup de chose à New York, la location de vélo peut représenter un certain budget. Surtout si tu loues ton ou tes vélos une journée complète. Prévois cette dépense dans ton budget si cela t’intéresse.

Les transports gratuits de Manhattan

Se déplacer à Manhattan en ferry

Comme je te le disais dans l’introduction, Manhattan dispose d’un ferry qui rejoins Staten Island chaque jour, 24 h sur 24. L’avantage de ce ferry, c’est qu’il est gratuit, aussi bien pour les New Yorkais que pour les touristes ! Si tu choisis d’aller voir la statue de la Liberté directement sur Liberty Island, rien ne t’empêche de prendre le ferry à un autre moment pour réalisé cette traversé qui est totalement différente !

Se déplacer à Manhattan en téléphérique

Peu commun, le téléphérique pour rejoindre Roosevelt Island est pourtant très actif à New York. Roosevelt Island est une petite île située entre Manhattan et le Queens. Le trajet dure à peine 5 minutes et tu as une très belle vue !

Tout comme le ferry, il s’agit là-encore d’un bon plan ! En effet, si tu as acheté la metrocard illimité, tu ne paierais pas de supplément pour ton trajet puisqu’elle fonctionne aussi pour prendre le téléphérique.

Mon avis sur les transports de New York

Lorsque l’on est en vacances, on choisit d’utiliser au maximum les transports en communs qui sont proposés. Il y a plusieurs raisons à cela :

  • Faire des économies : ce n’est pas une légende, les transports en communs permettent de faire de réelles économies. Ils sont beaucoup moins cher qu’une voiture de location ou le taxi,
  • Vivre comme les locaux : si tu te déplaces en transport en commun, tu vas pouvoir côtoyer les locaux et t’imprégner encore plus de la ville,
  • Leur rapidité : avec le métro, tu évites tous les bouchons qu’il peut y avoir dans beaucoup de grandes villes. Et moins on passe de temps dans les transports, plus on en a pour profiter du voyage !
  • Reposer ses pied (!!) : après des kilomètres de marche, il est parfois nécessaire de faire une pause pour mieux repartir. Les transports en communs permettent justement de reposer ses pieds durant plusieurs minutes.

Les transports en commun de Manhattan on largement su répondre à nos attentes. Nous les avons trouvé très efficaces, notamment le métro ! D’ailleurs, le seul inconvénient que nous lui avons trouvé, c’est que peu de lignes traversent Manhattan dans le sens de la largeur. Mais complété avec le bus, cela permet tout de même de rejoindre l’endroit souhaité.

Et les déplacements à taxi à New York, est-ce avantageux ?

Comme nous prenons le parti de faire des économies, je n’ai volontairement pas abordé l’option du taxi. Selon moi, elle est bien trop onéreuse. En tout cas, dans les pays riches comme les États-Unis.

De plus, il est très courant de se retrouver dans les embouteillages et finalement, de mettre bien plus de temps que si on avait réalisé le trajet en métro. Mais sache que c’est effectivement une option possible à New York si ton budget peut supporter cette dépense. Et je te l’accorde, quelques fois, ne pas gérer soi-même son itinéraire peut enlever une bonne dose de stress. Notamment pour rejoindre l’aéroport (oui, ça sent le vécu …!).

Cependant, aller à New York sans utiliser le métro utilisé par tous les New Yorkais, c’est louper quelque chose selon moi ! Le but du voyage est aussi de s’imprégner de l’ambiance locale. Et le métro en fait clairement partie !

En conclusion, je te dirais de ne pas t’en faire si tu prépares actuellement un voyage à New York. Il est très facile de se déplacer à Manhattan et après un ou deux jours sur place, tu auras rapidement pris tes marques !

Et toi, comment est-ce que tu te déplaces à New York ? N’hésite pas à me laisser un commentaire pour que l’on puisse partager nos experiences.

Et pour encore plus de partage, retrouve-moi sur Instagram !

As-tu aimé cet article ?
Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :