Mes guides de voyages

Lorsque j’ai commencé à préparer notre voyage à New York, j’ai fait beaucoup de recherches sur les différents guides de voyages qui existent : leurs points forts, leurs points faibles, ceux qui étaient recommandés et au contraire, ceux qui ne l’étaient pas.

Et autant te dire qu’on a le choix : Guide du Routard, Cartoville, Lonely Planet ou encore le Petit Futé.
Dans cet article, je vais te présenter les guides que l’on a déjà utilisés, pourquoi on les a choisis, ce qu’ils contiennent et si je te les recommande.

Quels guides est-ce que je possède ?

Depuis notre premier voyage à New York, nous avons testé plusieurs guides de voyage :

  • Cartoville : New York & Miami Beach en 2017, Washington en 2019
  • Lonely Planet, en quelques jours : Los Angeles & San Francisco en 2018
  • Petit futé : Mexique en 2019

Pourquoi avoir choisi ces guides? 

Les illustrations

Personnellement, je suis comme les enfants : j’ai besoin d’illustrations !

Je n’aime pas les guides avec uniquement des indications, des recommandations écrites. J’ai besoin de photos, de cartes, de couleurs, de symboles.

Ces guides réunissent ce critère primordial. Ils possèdent de nombreuses photos ce qui permet de bien visualiser les lieux.

Des plans de la ville

Gros point fort pour les guides Cartoville et Lonely Planet : ils possèdent une carte générale de la ville et des cartes plus ciblés pour chaque quartier. Cela est donc très pratique pour se repérer dans chaque quartier que l’on visite : on ne passe pas cinq minutes à trouver la rue dans laquelle on se trouve sur le plan complet de la ville !

Petit plus pour le Lonely Planet : la carte de la ville est détachable. Cela permet d’appliquer ce que je vous expliquais dans mon article sur comment se repérer à New York et donc, d’y mettre ses propres points d’intérêts.

Concernant le Petit futé, il est plus général puisqu’il ne parle pas d’une ville de manière approfondie mais de la péninsule du Yucatán. Les cartes sont donc moins ciblées,moins détaillées.

Le tarif

Le tarif des guides que l’on choisi est également l’un de nos critères.

  • Cartoville : 8.90 €
  • Lonely Planet : 9.99 €
  • Petit futé : 11.95 €

Lorsque l’on visite plusieurs villes (comme c’était le cas en 2017 et 2018), on apprécie ne pas trop dépenser pour cet achat. Pour le Mexique, nous avons dépensé quelques euros supplémentaires, le guide étant plus complet sur l’histoire du pays et des Mayas.

Le format

Leur format a également été important dans mon choix :

  • Cartoville : 12.5 x 17.5 cm
  • Lonely Planet : 10.5 x 15 cm
  • Petit futé : 12 x 20.5 cm

Ils se glissent facilement dans notre sac à dos, ce qui permet de les avoir en permanence avec nous.

Il est également très facile de les avoir dans la main, ce qui permet de ne pas être encombré lorsque l’on regarde les cartes. Le Lonely planet est toutefois un peu plus épais mais il est moins grand.

Quant au petit futé, il est un peu plus grand et épais (330 pages). Nous ne l’avions d’ailleurs pas prit durant notre voyage.

La couverture cartonnée pour le Cartoville est un vrai plus : ce guide passant sa vie dans notre sac à dos ou entre nos mains, cela évite véritablement à la couverture de s’abîmer.

Quel est le contenu de ces guides 

Cartoville

Dès le début de ce guide, tu vas retrouver une carte générale de la ville en double page. Comme tu peux le voir ci-dessous, elle est découpée en différents quartiers, chacun étant associé à une lettre de l’alphabet.

La double-page suivante, qui est d’ailleurs dépliable pour nous fournir encore plus d’informations, concerne les incontournables de la ville et les informations pratiques (formalités administratives, la monnaie, les coutumes,…).

Tu peux donc voir en un coup d’œil les endroits que tu ne devras pas manquer.

Les pages suivantes font références au plan de la ville : chaque quartier possède une double-page pour t’indiquer les lieux à visiter. Elle est également dépliante pour laisser place à un plan du quartier. Nous avons beaucoup apprécié ces petits plans qui nous ont vraiment permis de nous repérer dans Manhattan. 

L’avant dernière partie concerne les informations utiles pour « Vivre à l’heure de …. ». Pour NY, tu as les « 10 bonnes idées pour découvrir NY autrement ». Tu as également des informations concernant les transports et les hôtels de la ville.

Pour finir ce guide très complet, tu as un plan des transports en commun (métro et bus pour NY).

Lonely Planet

Tout comme le Cartoville, le Lonely Planet débute par une carte générale de la ville découpée en différents quartiers. Tu retrouves ensuite les quatre parties suivantes :

  • L’essentiel de la ville : les incontournables, une idée de planning pour quatre jours et des informations utiles sur le budget à prévoir, sur ton arrivée dans la ville et comment t’y déplacer.
  • Explorer San Francisco : pour chaque quartier qui sont indiqués au début du guide, tu peux avoir plusieurs pages qui t’indique les lieux à ne pas manquer, un plan par quartier, où manger, où boire un verre ou encore les lieux où faire du shopping.
  • San Francisco selon ses envies : dans cette partie du guide, tu as des lieux à visiter en fonction de tes envies (envie de balades, envie de restaurants gastronomiques, de musées et même des lieux à visiter gratuitement)
  • Carnet pratique : cette partie comprend un nombre important d’informations utiles comme le détail sur les saisons, les hébergements, la sécurité, les banques ainsi qu’un petit lexique.

C’est à la fin du guide que tu as le plan détachable avec un plan des transports en commun.

Petit futé

Le guide concernant la péninsules du Yucatán est constitué comme ci-dessous :

  • Près de 100 pages sur l’histoire du pays, les coutumes, les spécialités culinaires, …
  • Cancún, la riviera Maya et la Quintana Roo
  • État du Yucatán
  • État du Campeche
  • Pense futé (argent, assurance, visa,…)

Ce guide est très complet mais je suis loin d’avoir tout lu ! Je t’avoue même que je n’ai pas eu envie de le feuilleter comme c’est habituellement le cas avec un Cartoville.

De plus, comme je te disais plus haut, j’aime les guides de voyage avec des photos, des plans, des schémas, … Celui-ci m’a donc moins plus. Je trouve qu’il se rapproche de la mise en page des Guides du Routard que je n’apprécie pas particulièrement.

Est ce que je te les recommande?

Avec le recul, je peux donc te dire que sur les trois guides que nous avons, j’apprécie d’avantage le format du Cartoville. Je t’indique toutefois ci-dessous quel sont les points que je préfère pour chacun d’eux.

Cartoville

  • Plus fin, la prise en main est très facile.
  • Il se glisse facilement dans un sac à main ou un petit sac à dos.
  • J’aime les cartes des quartiers très précises et qui se déplient tout en étant accrochées : cela évite de les perdre et permettent de se repérer très rapidement.
  • Les informations principales y sont notées, très pratique pour un premier séjour !
  • Son prix qui est très accessible.

Lonely Planet

  • Il est complet, plus étoffé dans les lieux à visiter.
  • Les cartes des différents quartiers sont également très utiles (mais moins grandes que dans les Cartoville).
  • Une carte de la ville détachable se trouve dans le guide.
  • Tu retrouves sur les plans, à l’aide d’une légende très fournies, les restaurants, les bars, les magasins que le guide recommande. C’est donc très pratique pour visualiser les différents endroits où tu souhaites te rendre.

Petit futé

  • Une carte de la péninsule du Yucatán figure au début du guide.
  • Il y a beaucoup d’informations sur le pays, son histoire et le peuple Mayas. Très intéressant si l’on ne connait pas le pays.
  • Il est d’avantage axé sur un région, un pays que sur une ville.

En conclusion

En définitive, si tu recherches un guide complet sur une ville en particulier, je te recommande sans hésiter de te tourner vers la collection Cartoville.

En revanche, si tu visites plusieurs villes d’un même pays, le format du Petit Futé, du Lonely Planet ou même du Guide du Routard te conviendront sans doute mieux.

Un guide de voyage : mon avis

Je vais être totalement honnête avec toi : je les utilise de moins en moins. Lors de l’organisation de notre premier voyage, nous avions construit notre séjour à l’aide de notre guide et des recommandations que je trouvais sur des blogs.

Aujourd’hui, après avoir découvert l’univers des blogs et d’Instagram, j’ai moins le réflexe d’acheter un guide. Je me fie d’avantage aux recommandations que des voyageurs « comme nous » peuvent faire sur leur blog ou sur les réseaux sociaux.

Néanmoins, je reste attaché au format livre, au papier. Alors il n’est pas impossible que pour certains destinations, j’y revienne !

Néanmoins, si tu ne souhaites pas passer du temps sur la toile, je te conseille fortement l’achat de l’un de ces guides ! Cela te fera un joli souvenir de ton voyage et tu pourras y trouver en un coup d’œil des informations utiles et pertinente.

Et toi, es-tu un adepte des guides de voyages ou organises-tu tes vacances exclusivement sur internet ? Et pour encore plus de partage, retrouvez-moi sur Instagram !